Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Rocher avec des Ailes
Anne Hillerman traduite
par Pierre Bondil
Rivages Noirs 2018

 

L’on retrouve donc, dans Le Rocher avec des Ailes, Bernie Manuelito et Jim Chee, qui mariés dans la vie sont aussi collègues. Lors d’une interminable mission de surveillance routière déclenchée par la DEA qui pistent des trafiquants, Bernie met la main sur un type bizarre qui tente de l’acheter : ce qu’il cache ? Des cartons pleins de terre... De son côté, Jim, qui voulait des vacances, se retrouve attaché à la sécurité d’un tournage de film de zombies à Monument Valley. Bien sûr, les deux histoires vont finir par se recouper, tout à la fin, quand on découvrira ce que cachait l’automobiliste et que l’on constatera, une fois encore, que le blanchiment d’argent est une activité non négligeable dans les finances hollywoodiennes.
Qu’est-ce qui fait qu’on reste attaché à ces personnages dans une histoire cependant un peu poussive, je ne le nierais pas ? La délicatesse avec laquelle le choc des civilisations est exposé : entre le FBI et la police Navajo, entre les blancs et les indiens, entre le commerce à la rentabilité obligatoire et les échanges par troc... Mais aussi la sensibilité sans doute très féminine dans les descriptions et l’amour de la nature, les relations de couple ou les tensions familiales.
Sans découper les lignes en quatre, on peut donc, si on a aimé la série du père, entrer dans celle de la fille en confiance : différente, peut-être, à la marge, mais de bonne facture en elle-même.

 

 

Tag(s) : #Livre Numérique, #critiques
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :