Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

22/10 22 :10
 

22/10 22 :10
Brigitte Guilhot
Éditions Jacques Flament, Alternatives Éditoriales 2020

 

Vous le glissez sous le sapin, dans une chaussette, et ce sera forcément le dernier cadeau qui sera trouvé. Car si petit qu’il sera bien caché.  Charmant petit format carré, 13 x 13, couverture souple, c’est une idée de livre, comme un songe qui serait passé et que l’auteur aurait effleuré de sa plume pour lui donner un contenu.
Qui sont les héros ? Il n’y a pas de héros, Brigitte Guilhot n’écrit pas des héros. Elle nous offre à rebours de troublants aperçus sur les esprits inquiets, douloureux, agités, des personnages le plus souvent perdus. Les situations dans lesquelles elle les jette ne leur font aucun cadeau, ils barbotent, se débattent, déchirent, en la traversant, la réalité pour s’en protéger, se réfugiant dans une dimension parfois onirique, le plus loin possible d’un monde trop dur.
Dans ce petit format de soixante-dix pages passent pourtant le souffle de grands espaces, tant intérieurs qu’extérieurs, et un esprit curieux s’en réjouira en dégustant chaque ligne d’une belle écriture vécue par l’auteur comme l’obligation d’une impitoyable vocation.
Il y a bien sûr, un peu plus qu’un prétexte à cette miniature : la découverte, par un errant, ex taulard depuis peu, d’une vie collective libre et obligée à la fois en colocation, quelque part au milieu de nulle part, chez des végétariens de stricte observance. Faut-il s’être décharné le cœur en prison pour ne rien trouver de supportable à la collectivité ?

Pour votre propre plaisir, pour le plaisir de l’âme sensible à laquelle vous l’offrirez, et pour faire vivre l’essentielle librairie, achetez ce petit format délicieux.

Tag(s) : #critiques
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :